Texte : Holly Levine; Adaptation : Marie-France Vincent; Photo : Greg Fess

Jean-Marc Perron est propriétaire de la Quincaillerie Home Hardware de Granby, anciennement la Quincaillerie Nouvelle-France, depuis le début des années 1990. Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, Jean-Marc a toujours œuvré dans le commerce, que ce soit comme vendeur, représentant ou administrateur dans le milieu de la quincaillerie et des matériaux de construction. Aujourd’hui, en tant que propriétaire, il initie ses propres fils à ce domaine.

Amateur de hockey, Jean-Marc a longtemps investi de son temps dans le hockey jeunesse de la ville de Granby, en tant qu’instructeur, directeur de catégorie, directeur des équipes élite et président de l’association. En 2011, avec le Service des incendies de Granby, il a mis sur pied un programme de sensibilisation pour les élèves du primaire et leurs familles, qui est maintenant implanté dans les écoles les plus défavorisées de la Commission scolaire du Val-des-Cerfs, à Granby. Jean-Marc et la quincaillerie sont également partenaires du Camp des recrues Home Hardware, un autre projet formidable pour les enfants fondé en 2011. L’idée consiste à initier les tout-petits à près d’une dizaine de sports au cours d’un été. Année après année, ce camp gagne en popularité et ne cesse de bonifier son offre.

Chaque jour, la Quincaillerie Home Hardware de Granby offre un service courtois et personnalisé à ses clients grâce à son personnel hautement qualifié et loyal. Ses représentants ont à cœur de faire découvrir des produits diversifiés aux commerces et aux industries de la région. La quincaillerie compte aussi parmi ses employés un jeune homme atteint de trisomie 21, qui apporte un vent de fraîcheur avec son enthousiasme. Attachés à ce jeune homme toujours jovial et travaillant, les clients font un détour dans le magasin pour le saluer. Les cours de piano que lui offre Jean-Marc sont la récompense de ce grand passionné de la musique.

Pour Jean-Marc Perron, un propriétaire d’entreprise doit prendre une part active dans la vie de sa collectivité — non pas pour promouvoir son commerce, mais pour le bien de tous et pour l’avenir de la jeunesse.