Texte : Diane Laberge et Annie Lafrance; Photos : Xavier Girard Lachaine et Anne-Virginie Schmidt

Anne-Virginie Schmidt partage la passion du miel avec son amoureux pour qui elle quitte la vie urbaine à l’âge de 24 ans. Seize ans plus tard, leur amour n’a d’égal que le souci qu’ils mettent à prendre soin de leurs abeilles et à développer la culture du miel au Québec.

L’aventure d’Anne-Virginie débute sous le signe de l’amitié. « J’habitais en ville. Anicet vivait à Ferme-Neuve. Je travaillais dans une tour et lui, sur la ferme familiale. Notre rencontre fut celle de la modernité et de la rusticité », rigole Anne-Virginie. Voilà que la magie opère. Pour couronner cette rencontre épique, une série télé — La classe ouvrière — en a fait des rock stars de l’apiculture.

Et si le Québec n’était pas qu’une affaire de sirop d’érable? Fiers représentants de l’avancée du Québec en matière de miel, le couple pollinise le monde de leur savoir en participant régulièrement à d’importants congrès d’apiculteurs aux quatre coins du monde.

Modernité et rusticité

Au nord de Mont-Tremblant, Miels d’Anicet possède plus de 1 200 ruches. C’est sur leur ferme écoresponsable des Hautes-Laurentides que les deux complices mettent à profit l’enseignement des parents d’Anicet, apiculteurs de métier. Anne-Virginie voit au développement de la marque pendant que son homme poursuit sa spécialisation en élevage de reines. Saviez-vous que seulement 1 % des apiculteurs dans le monde sont aussi éleveurs de reines abeilles?

Leur expertise unique est aujourd’hui reconnue partout dans le monde, y compris auprès des jeunes chefs qui utilisent leurs produits en cuisine. « Nous avons su profiter du savoir-faire familial, et notre discours porteur a fait le reste ». Aujourd’hui, ces fous des abeilles emploient plus de trente employés, produisent du miel et le transforment. « On a même une ligne de produits pour le corps. »

Et si le Québec n’était pas qu’une affaire de sirop d’érable? Fiers représentants de l’avancée du Québec en matière de miel, le couple pollinise le monde de leur savoir en participant régulièrement à d’importants congrès d’apiculteurs aux quatre coins du monde.

Les contraires s’attirent

Le café-cantine Pollens & Nectars de Miels d’Anicet est à l’image de leur rencontre : un heureux mélange de deux mondes opposés qui se marient avec délicatesse. Un petit creux? Ça bourdonne dans la cuisine qui propose des plats de saison mettant en vedette les produits de proximité, toujours avec la touche de modernité qui sied à la petite entreprise du rang 2 Gravel de Ferme-Neuve.

Cet heureux mélange des styles se poursuit dans les moindres détails du décor. Les chaises de bois antique côtoient avec style les luminaires modernes et épurés. Un jaune doré fait écho aux ruches et au délicieux miel d’été : il s’agit de la teinte Petit bikini jaune à pois, tirée de la collection Simon Chang. Il offre un joli contraste au gris industriel intitulé Réserves de ciel étoilé, de la collection Parcs Canada.

Pour unir ces univers rural et urbain — ou encore rustique et moderne — deux teintes très pâles et douces, Lin frais et Écume fouettée, de la Collection Châtelaine, créent un parfait équilibre. De quoi nous mettre en appétit.


QUE L’INSPIRATION VOUS GUIDE : Réserves de ciel étoilé; NPC10-3; Collection Parcs Canada • Petit bikini jaune à pois; SC155-4; Collection Simon Chang • Lin frais; CH15-0; Collection Châtelaine • Écume fouettée; CH20-0; Collection Châtelaine