Texte : Diane Laberge et Annie Lafrance

Le designer Simon Chang possède un parcours atypique. De la Chine à Montréal en passant par Vancouver, l’homme pose un regard vitaminé sur le monde. Parler couleur avec lui était tout naturel.

Arrivé à Vancouver à l’âge de 9 ans, Simon Chang y poursuit des études spécialisées en art. « Déjà à cette époque, tout m’intéressait notamment le design, la mode et la photographie. Aujourd’hui encore, ma curiosité est insatiable ». Très jeune, le cinéma inspire Simon Chang. « J’étais fasciné par Hollywood. Les créations de la costumière Edith Head me transportaient ». Simon Chang vit dans un monde qu’il habille de beauté. « L’esthétique est très important dans ma vie. Mon souhait a toujours été de pouvoir contribuer au bien-être de la société en créant et en m’entourant de belles choses ».

La mode d’abord

Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis son arrivée à Montréal, dans les années 70. « J’étais venu pour visiter. J’ai vite décidé de rester ». Simon Chang travaille d’abord chez La Baie avant de se lancer en affaires en 1977 en créant ses propres collections de vêtements pour femmes. « La couleur, c’était et c’est toujours ma marque de commerce », affirme l’homme de 71 ans dont la fougue impressionne. À l’époque, ses collections s’adressent aux jeunes femmes modernes qui veulent conquérir le monde (du travail). « Je crois qu’on se définit beaucoup avec les couleurs. Que ce soit avec nos vêtements ou notre décor, la couleur est souvent une projection de qui on est, une  manière de s’affirmer, de définir un état d’esprit et son identité ».

Vivre en orangé

Depuis 10 ans, Simon Chang est expert en couleurs pour Beauti-Tone avec qui il a réalisé 5 brochures à ce jour.  « Le design de mode influence énormément le design intérieur. Fleurs, rayures, tout se transpose aisément dans le décor ». Quand on lui demande d’où vient son inspiration, Simon Chang s’emballe. « Où que je sois, je sors mes antennes et j’observe ». Les tendances, Simon Chang ne les invente pas. Il les « voit » au quotidien, en observant les gens vivre, bouger, respirer, lutter.  « Si le orange est la couleur de l’année 2019, c’est que je crois que le monde actuel a besoin de vitamine C pour contrer les mauvaises nouvelles. C’est positif, ensoleillé, ça projette du bonheur ». Son prochain projet? Un livre de cuisine bien sûr rempli de couleurs vitaminées.

Un accent vibrant

Peut-on mélanger les couleurs et les styles dans la même pièce? Bien sûr, mais avec doigté. La couleur s’immisce dans ce décor inspiré par le designer Simon Chang. Affectionnant l’éclectisme et les pièces qui ont de la personnalité, le réputé créateur aime insuffler ici et là des accents aux tonalités vibrantes.

Cette large pièce correspond à son style. Il pourrait très bien y vivre. Baignant dans la lumière de Perle de sagesse, cette salle de séjour impose ses formes et définit sa structure par le gris Volonté d’acier. Ces deux tonalités neutres prédominantesmettent en valeur son raffinement, mais surtout les différentes matières qui recouvrent les murs et le plancher. Ainsi, la brique, le métal et le béton cohabitent en parfaite harmonie.

Trouver l’équilibre

Comment dynamiser l’ambiance? Par l’ajout de quelques accents de couleurs, judicieusement choisis, qui donnent vie au décor. Deux couleurs presque opposées sur le cercle chromatique trouvent leur équilibre dans la pigmentation de chacune:le vert Forêt de pruche est plus grisâtre (en continuité avec le gris Volonté d’acier) alors que l’orangé Soleil des tropiques est totalement éclatant. Couleur de l’année 2019, cet orangé impose son énergie et son identité. En petites doses, il va de soi.


QUE L’INSPIRATION VOUS GUIDE : Perle de sagesse; SC181-0; Collection Simon Chang • Volonté d’acier; SC190-4; Collection Simon Chang • Forêt de pruche; SC187-3; Collection Simon Chang • Soleil des tropiques; SC194-3; Collection Simon Chang