Texte : Diane Laberge et Annie Lafrance; Photo : Nicolas Lévesque

La genèse de La Chouape commence à Strasbourg entre champs de houblon et brasseries industrielles où le lien bière-terre frappe l’imaginaire de Louis Hébert. « À l’époque, j’étudiais en ingénierie. J’étais déjà un amateur de bières artisanales, mais c’est vraiment là que l’étincelle a jailli ». Aujourd’hui, son entreprise — qui aura bientôt 10 ans — produit sept bières habituelles ainsi que seize éditions spéciales comme celles créées à base de petits fruits nordiques provenant des fermes de la région. Puisqu’on est au Lac-Saint-Jean, impossible de résister à la blanche Le bleu des bleuets d’autant plus qu’une partie du fruit de la vente est remis à la Véloroute des Bleuets. Vous avez dit engagé?

Première ferme brassicole bio au Québec

La chouette Microbrasserie La Chouape a pignon sur rue en bordure de la rivière Ashuapmushuan, boulevard Sacré-Cœur, mais c’est sur la ferme familiale du rang Double à Saint-Félicien que sont brassées ces bières au goût divin. C’est aussi ici, sur les terres de ses ancêtres, que Louis et Marie-Ève élèvent leurs filles, Juliette et Charlotte. « J’aime les voir jouer dans les champs qu’ont cultivés avant nous six générations de Hébert ». Selon lui, la bière est trop souvent déconnectée de l’agriculture. « Ici, on est en lien direct avec la terre. On produit notre houblon, le blé, l’orge, et tout ça est certifié bio. Ça fait partie de notre ADN ». Cette année seulement, la ferme a produit 75 000 livres de céréales.

Au naturel

Louis Hébert adore les grands espaces, mais n’a pas pour autant des idées de grandeur. « Je veux préserver l’échelle humaine et j’aime m’arrêter aux petits détails ». Dans son salon de dégustation du boulevard Sacré-Cœur, on peut sentir son amour de la terre et du design réfléchi : les poutres proviennent des arbres de la ferme et c’est lui qui a fabriqué une partie du mobilier. C’est aussi tout naturel d’y retrouver objets recyclés, bois de grange et vieille ardoise récupérée à la polyvalente du coin.

Du houblon découle la décoration

Le lien qui unit l’agriculture et la fabrication de la bière se tisse jusque dans les murs de la microbrasserie. Inutile de chercher bien loin pour sélectionner une palette de couleurs : celle-ci vient à nous de façon toute naturelle, déclinée à partir des teintes riches des robes des bières artisanales et en faisant un clin d’œil à l’essence même de la bière, soit les grains.

C’est donc un blond intitulé Bon matin, rappelant le grain, qui ensoleille la pièce, tel un champ de blé. Tandis que le doux vert tendre Somptueux candélabre, semblable à celui des feuilles du houblon, met l’accent sur les zones enclavées, donnant encore plus de relief à la pièce. Pour réchauffer l’ambiance, les teintes Marmelade d’orange et Fil doré nous font saliver et hésiter entre une bière rousse et une bière brune. Et pourquoi pas une pinte de chacune!

Truc déco

Pour ajouter du relief dans une pièce rectangulaire et ainsi créer une atmosphère chaleureuse et conviviale, l’ajout de panneaux surélevés en fibres minérales s’avère une option accessible qui ne manque pas de style. Créant l’effet de fausses poutres au plafond, ce joli trompe-l’œil est disponible en commande spéciale chez Home Hardware.


QUE L’INSPIRATION VOUS GUIDE : Fil doré; WST11-9; Collection Wood-Shield (teinture semi-transparente) • Bon matin; CH01-0; Collection Châtelaine • Marmelade d’orange; LL117-4; Jardin luxuriant • Somptueux candélabre; R155-0; Collection Instincts raffinés